Choisir une formation soigneur animalier. Oui mais laquelle ?

Beaucoup sont les jeunes français décrochant son baccalauréat qui sont majeurs et qui veulent entrer dans le monde de l’emploi. Pour le métier de soigneur animalier, existe-t-il de nombreux prétendants? Pourquoi ce métier pourrait-il être fait pour vous? Les réponses à ces questions seront données dans cet article. En ce qui concerne la formation, il est bien de préciser qu’il en existe bel et bien en France. Tous les détails, ci-dessous.

Les conditions générales d’entrée

Un soigneur animalier, comme l’indique s’agit de prendre soin des animaux. Ce n’est pas fait pour tout le monde. Il nécessite un grand amour pour ces derniers. On ne peut pas aussi juste être passionné, il faut apprendre la vie auprès des animaux. Dans ce domaine là, on est confronté pas uniquement avec les animaux offensifs comme les oiseaux ou les singes.

Voilà pourquoi,  pour s’inscrire, il faut tout d’abord être majeur. Quand même, il y a une institution qui forme les âgés de 16 printemps.  Il s’agit de la Ferme Souchinet. Il permet déjà aux jeunes intéressés de découvrir ce qu’est ce métier en leur permettant d’effectuer un stage de 24 semaines.

Afin de pouvoir participer aux concours, il faut aussi être aussi titulaire d’un baccalauréat en général, mais il y a ceux qui acceptent la participation des niveaux de 3ème.

Les différents centres en France

Nous pouvons trouver 4 centres de formation en soigneur animalier. Chacun d’entre eux ont ses spécificités. Voici quelques informations pour vous permettre de porter votre choix vers l’un en particulier.

–       Le CFPPA Vendôme s’ouvre aux bacheliers et est beaucoup plus indiqué pour les activités destinées aux zoos. L’approche adoptée est celle d’une formation en salle suivie d’un stage pratique.

–       Le CFAA de Gramat va à peu près dans la même direction, à quelques différences près. Les questions d’alimentation ou de secourisme y sont, par exemple, étudiées plus en détails.

–       Quant à MFR de Carquefou,  leur objectif est de permettre à l’apprenant de maintenir les animaux, domestiques ou non, dans l’environnement dans lequel ils seraient placés. Ils offrent autant la formation initiale que la formation continue.

–       L’IFSA est destiné à ceux qui n’ont pas réellement le temps de suivre un cours en salle. Il s’agit d’un système d’apprentissage à distance.

Nous pouvons dire des jeunes qui aiment vivre avec les animaux. Cela est prouvé par le nombre de candidats voulant suivre des formations sur le métier du soigneur animalier. Pourtant, c’est beaucoup de travail mais avec un salaire minimal. Sans compter les autres méfaits du travail, les conditions de vie parmi les animaux. Aussi, le nombre de poste  ouvert chaque année est estimé à peu. Parmi tous les zoos en France, seulement 4 à 5 postes sont libres au cours d’une année.

C’est donc vraiment un métier indiqué pour les amoureux de la nature uniquement.  Après avoir trouvé le lieu de formation qui correspond à votre qualification, optez toujours celui que vous jugez capable de donner une formation complète pour assurer l’obtention du poste désiré. Les débouchés possibles sont tout de même larges, donc il faut y prêter attention.

JulesG