Comment gagner du temps lors du relooking de son appartement

Vous avez envie de rafraîchir la décoration de votre appartement et vous aimez bricoler. C’est très bien. Sauf que vous n’avez que vos week-ends pour vous en occuper et l’idée d’y passer plusieurs mois ne vous enchante pas trop. Ben oui, qui dit relooking d’un intérieur dit changement de couleurs, ou à la limite quelques coups de frais par-ci par-là. Donc, forcément, des travaux de peinture seront au programme. Seule solution si vous voulez gagner du temps, c’est d’utiliser un pistolet à peinture ou une station de peinture. On va vous dire pourquoi et comment utiliser un tel outil et on vous aidera à choisir le matériel qu’il vous faut également.

Les différents types de pistolets à peinture

Le pistolet à peinture dit à basse pression est sans doute le plus simple et le plus facile à utiliser pour les petits travaux. C’est très pratique si vous avez de petites retouches à faire ou si vous voulez customiser des meubles.

La station de peinture à basse pression, que l’on appelle aussi station de peinture HVLP est une excellente alternative si vous avez des petites et moyennes surfaces à peindre. Plus élaboré que le modèle mentionné plus haut, ce sera votre meilleur allié pour vos petits travaux de rénovation et de décoration. Cette station saura vous être utile si vous souhaitez vous lancer dans les arts plastiques. Il est efficace, facile à manier et possède l’option anti effet brouillard.

Le pistolet à peinture électrique à haute pression, que l’on appelle aussi pistolet Airless pour faire simple, vous intéressera si vous prévoyez de gros travaux de peinture. Selon les modèles, vous trouverez des pressions et des puissances variables, plusieurs buses et d’autres options. Ce type d’appareil vient souvent avec un réservoir d’une bonne contenance, enfin de quoi vous permettre de repeindre vos murs et voire vos façades si vous voulez aller jusque-là.

Le pistolet à air comprimé ou pistolet automatique, c’est la même chose, s’adresse plutôt aux grands passionnés du bricolage ou des professionnels. Relié à un compresseur indépendant, ce pistolet est équipé d’un godet placé au-dessous ou en dessus. Si le godet se trouve au-dessus, on l’appelle pistolet à gravité. S’il se trouve au-dessous, on a alors un pistolet à aspiration.  Ce type de pistolet à peinture vous permet de réaliser tous les travaux que vous voulez, que ce soit pour repeindre les murs, les sols, les plafonds, les portes et les meubles.

Fonctionnement d’un pistolet à peinture électrique

Le pistolet à peinture électrique embarque un moteur qui, à travers le piston, projette la peinture sur la surface à traiter. La pression utilisée varie en fonction du modèle. Pour limiter l’effet brouillard, on vous suggère d’opter pour un modèle bénéficiant de la technologie Spray Control. De cette manière, vous aurez un travail plus propre, sans gaspillage.

Comment fonctionne le pistolet à air comprimé ?

Ce type de pistolet fonctionne avec un compresseur. Donc, l’air est envoyé directement au pistolet qui, grâce à la pression reçue (à aspiration ou à gravité), projette la peinture sur le support.

Il faut dire que lorsque vous allez sillonner les rayons de pistolets à peinture, vous entendrez souvent parler de débit, puissance et pression. Les bricoleurs non avisés se perdront facilement avec tous ces termes. Donc, une petite explication s’impose ici.

Le débit, la pression et la puissance sont liés entre eux lorsqu’on parle d’un pistolet à peinture. Ensemble, ils influent directement sur la peinture ou autre produit qui sera projeté. Ils influent aussi sur l’application de celui-ci. Comme ils sont réglables, ils vous offrent la possibilité d’adapter votre appareil au produit que vous allez utiliser, qu’il s’agisse d’une peinture, d’un vernis ou d’une masure, entre autres. Sur les modèles électriques, le débit et la pression sont prédéterminés, tandis que sur un pistolet à air comprimé, ils doivent correspondre aux caractéristiques du compresseur pour une utilisation optimale.

Ce qu’il faut retenir au moment de choisir votre pistolet à peinture

  • Le débit, s’il est réglable ou pas, sachant qu’un débit trop fort augmente le risque de coulures.
  • Jet de pulvérisation, orientable ou pas. Une buse mobile permet quand même de réaliser une projection à la verticale, à l’horizontale ou encore des mouvements circulaires. C’est donc particulièrement utile pour peindre les petites zones et les coins et recoins.
  • Réservoir : à porter ou à poser, il faut choisir. Pensez à la maniabilité et au poignet.
  • Réservoir ou godet : quelle capacité ? c’est une question cruciale si vous envisagez des gros travaux de relooking. Sachez tout de même que grande capacité ne rime pas toujours avec confort d’utilisation. Pensez au poids du réservoir si vous devez le porter.
  • Couverture en une minute : cela vous permettra d’avoir une bonne estimation de la durée des travaux.
  • Système anti effet brouillard disponible ou pas ?

Jules