En savoir plus sur les tronconneuses

J’ai aidé un ami a couper des arbres dans son jardin la semaine dernière. Je n’ai pas la main verte et ce n’est pas une activité que j’ai déjà pratiqué étant donné que j’ai grandi a Paris, j’ai donc été plutôt surpris de voir mon collègue sortir 3 tronçonneuses de son garage ! Maintenant j’ai bien compris l’utilité de chacune des machine et je reviens vers vous pour partager ces découvertes (J’entends tout les provinciaux rigoler en écrivant ces mots…) !

Pourquoi 3 tronçonneuses ?

Il existe en fait 3 types de tronçonneuses qui ont chacune leurs utilité propre :

  • La tronçonneuse thermique : C’est elle la star de tout les films d’horreur ! Elle fonctionne a l’essence, pollue, fait un bruit épouvantable lorsqu’elle est en marche mais… C’est aussi les tronçonneuses thermiques les plus puissantes. Ce sont elles qui sont utilisées pour abattre des arbres et couper les grosses branches.
  • La tronçonneuse électrique : Vous l’aurez compris, elle est moins puissante et le nez de l’appareil est bien plus court. Ce type d’engin permet de couper des branches petites et moyennes, le principal problème de ce type d’appareil est le fil un peu encombrant. Cela constitue aussi sa force car contrairement aux deux autres types de tronçonneuse il est inutile de faire le plein ou de changer de batterie au milieu du travail.
  • La tronçonneuse sur batterie : Tout comme la tronçonneuse électrique elle est moins puissante que la thermique. Pas de fil, on est donc libre de faire ce qu’on veut avec ce petit engin. Elle est particulièrement pratique pour élaguer les petites branches haute d’un arbre avant de l’abattre.

abattage

Voilà avec ces informations vous devriez être capables de trouver votre bonheur, si vous cherchez a acheter une tronçonneuse je vous conseille le site tronconneuse.info ou je suis allé chercher les informations qu’il me manquait pour faire cet article.

Mes exploits de jardinier

Bon, je me vante d’être devenu un jardinier hors pair depuis le début de cet article mais il faut savoir que je ne suis PAS doué de mes deux mains… Au point de réussir a me blesser avec une tronçonneuse éteinte !

Avant tout nous avons fait le boulot : Mon collègue en rappel le long du tronc de l’arbre pour élaguer les branches haute et moi en bas qui coupe les branches basses. Nous avons fait tomber les 2 arbres que nous devions couper puis au moment de ranger les appareils je me suis pris les pieds dans le fil ! Il n’en faut pas plus pour me faire tomber et je me suis retrouve la main sur une lame posée au sol… Pas de chance !

J’espère que cet article vous aura été utile dans votre recherche. N’oubliez pas la bonne adresse que je vous donne plus haut : tronconneuse.info pour toutes les informations dont vous aurez besoin. Ils possèdent d’ailleurs un petit guide d’utilisation que j’aurais aimé lire plus tôt !

Jules