Piloter une moto sur un vrai circuit ! Voici la solution!

Amateur de sensation forte? La vitesse doit figurer parmi ce qui vous fait le plus vibrer. Mais quel est votre outil de prédilection afin de dépasser les 250 km/h ? Pour certains, le ski ou les autres sports de glisse sont le domaine rêvé. Mais pour beaucoup, il s’agit plus des jeux de l’extrême. Avec une voiture ou sur moto, on ne sent vraiment que l’on vit qu’à la limite de nos possibilités.

Seulement, il ne faut pas le faire n’importe comment. Voilà pourquoi il faut d’abord acquérir les connaissances de base avant de se lancer sur un parcours semé d’embuche. Pour ceux qui sont fans de la bike, des deux roues, de l’équilibre et de la liberté qu’ils procurent, optez pour un stage de pilotage de moto avant d’attaquer un vrai circuit.

Les risques quand on pilote une moto

Ce n’est nullement pour vous faire la leçon. Mais nous devons tous être conscients que  piloter une moto présente des risques. Ces stages ne peuvent en rien éradiquer définitivement ces dangers latents. Ils ont surtout pour but de vous donner les réflexes adéquats afin de réagir à l’événement qui se passe en un millième de seconde.

Les risques concernent la tête, pour ne pas qu’il tombe en premier et touche le sol.  Ils affectent aussi les articulations telles que le genou ou le coude qui subissent souvent des dégâts lors d’un accident de moto. Tout faux mouvements peuvent aussi causer des dommages physiques irréversibles. Enfin, un retard de quelques tierces dans une décision sur un circuit ou sur une route peut être tout à fait fatal.

 

Les stages préliminaires : la solution adéquate

Pour minimiser les risques et aussi pour continuer à bénéficier de la confiance des autorités qui délivrent le permis, les stages sont conseillés. Mais ils ont aussi une autre finalité : vous amuser ! En effet, si vous voulez faire l’expérience d’un vrai circuit sans en avoir le plein savoir-faire et sans que vous ne vouliez en faire votre carrière, ces essais sont une solution idéale. Vous pouvez vivre votre rêve le temps d’une journée et garder tous les acquis pour votre vie entière.

Le terme stage préliminaire ne signifie pas qu’il vous faudra en passer avant d’obtenir votre permis. Il s’agit plus de préliminaire à un véritable circuit ou pourquoi pas, à une première conduite ? Il y a plusieurs niveaux et vous pourrez choisir celui qui vous convient : débuter pour apprendre à chevaucher correctement, intermédiaire pour un premier essai sur piste et avancé pour un perfectionnement de la technique.

Aperçu du stage de pilotage d’une moto

Les circuits ne sont pas ouverts à tout le monde, encore moins lorsqu’on n’est pas familier avec ce monde-là. Toutefois, cela ne doit pas nous empêcher d’aller à la découverte de l’inconnu. La solution est juste devant nous, il suffit de choisir l’institut pratique de notre choix.

Ce genre d’expérience s’étale sur 24 à 48 heures. Elle débute par un entretien de prise de connaissance entre les experts et les élèves. S’en suit quelques explications théoriques portant sur le cadre de la conduite de bi-roues en général. La partie introductive s’achève par une répartition en groupe.

  • Pour les plus expérimentés, le stage de pilotage consiste en la maîtrise des extrêmes : frein et démarrage sur angle, mouvement de vitesse dans un virage, gestion du moteur, etc. Le but étant de rendre meilleur dans le cadre des éventuelles compétitions.
  • Pour le niveau inférieur, il s’agira plus de préparer à l’aptitude à a course. Le stage fera connaitre les différents types de piste possible et améliorera leur gestion et la vitesse des réflexes pour leur faire face. Freinage et accélération seront plus particulièrement mis au premier plan et approfondis. La façon dont le corps doit se tenir en pleine course sera corrigée au fur et à mesure du stage.
  • Enfin, pour les bizuts dans le domaine du pilotage d’une moto, les connaissances clés de base seront prodiguées à l’aide de démarche en même temps théorique que pratique. Ainsi, les principes physiques d’une moto seront explicités suivi d’un exercice sur moto immobile pour passer finalement vers les premiers essais.

Quel que soit le niveau dans lequel vous serez, le principe est le même : explication orale, exercice pratique filmée, correction, exercice pratique filmée encore une fois et questions réponses. Dans certains instituts, vous pourrez même voir votre propre vidéo et vous corriger vous-même.

A voir : Un stage de conduite pour etre plus serein sur les routes !

Les résultats du stage

Si vous désirez vivre le moment sur un circuit, le stage vous y aidera. A côté du paquet technique reçu, vous aurez aussi un certificat à valeur institutionnelle. Si c’est réellement votre vocation, ce certificat vous ouvrira certainement des portes, jusque-là méconnues (apport relationnel) ou fermées (insuffisance du background technique).

Honda ou Kawasaki n’auront plus de secret pour vous.

Avantages/ inconvénients

Il n’y a pas lieu de vraiment s’étendre sur les avantages. C’est un système fiable et parfaitement sécuritaire pour découvrir le monde des jeux de l’extrême que l’on a l’habitude de regarder à la télé.

Le seul inconvénient c’est que cette formation n’est ni encore démocratisée, ni accessible à tous. Peu en connaissent l’existence, raison d’existence de ce site d’ailleurs. Peu peuvent se l’offrir car il faut un budget préparé pour en jouir.

Bref, vous adorez les motos, c’est votre monde et vous voudriez vous l’approprier totalement ; pour en connaitre le langage en entier et pour avoir un maximum de plaisir, optez pour les stages de pilotage.

JulesG